Nos partenaires

  • UrbaMonde

    UrbaMonde est une association axée à la fois sur le développement durable et l'approche participative en Suisse, avec la volonté de voir l'émergence de "villes durables, par et pour les habitants" (son slogan). Son approche de l’aménagement du territoire en partenariat public-habitants, ainsi que par ses expériences des processus de dialogue participatif dans les projets d'urbanisme vont être mis en avant, de même que son cadrage transfrontalier (ils travaillent sur la ZAC étoile avec Annemasse Agglo et sur l’éco-quartier des Vergers avec Meyrin). Finalement son approche de la capitalisation des expériences à travers notamment sa publication ‘Production Sociale de l’Habitat’ et la plateforme psh.urbamonde.org en cours de développement sont des contributions essentielles au développement urbain.

  • Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle

    La Fondation genevoise pour l’animation socioculturelle (FASE) est un acteur incontournable pour favoriser et renforcer la cohésion sociale sur le canton de Genève. Avec ses nombreuses actions sur le terrain, elle est en phase avec les réalités et a une bonne connaissance des besoins exprimés par les habitants. Elle est active dans quarante-deux communes et dans de nombreux projets "hors les murs". Son conseil de fondation inclut le canton, les communes, les associations de centres et le personnel. La FASE est un acteur permettant d'impliquer concrètement les participant-e-s de la formation dans des projets de terrain, de contribuer à la dynamique du réseau et d'apporter par ailleurs un fort soutien aux projets de développement urbain au niveau des quartiers.

  • Ville de Vernier

    La Ville de Vernier est pionnière en Suisse romande en ce qui concerne la mise en œuvre de processus participatifs. Depuis plus de 10 ans, elle a instauré des « Contrats de Quartier », qui permettent aux habitant-e-s de déposer, promouvoir et mettre en œuvre des projets d’utilité collective. L’originalité de cette démarche tient à la réelle délégation de pouvoir et de compétences laissés aux habitant-e-s tant dans le choix que dans le portage de leurs projets, l’administration (et les politiques) n’intervenant qu’en soutien. En outre, la Ville de Vernier a récemment (2012-2015) mis en œuvre le projet « Nouvelles Libellules », qui a consisté en un vaste programme d’actions participatives destinées à soutenir l’appropriation citoyenne d’un grand projet de réhabilitation d’un ensemble urbain particulièrement défavorisé.

  • Haute École de Travail Social

    La Haute École de Travail Social (HETS) forme les travailleurs sociaux et travailleuses sociales de demain, qu’elle accompagne tout au long de leur vie professionnelle par une large offre de formation continue. La HETS s’inscrit dans un large réseau d’institutions, organisations et entreprises sociales et d’associations. Elle appartient à la Haute école de Suisse occidentale. Les hautes écoles spécialisées proposent des bachelors et maîtrises basés sur la pratique qui permettent une entrée facilitée sur le marché du travail. La HETS accorde une grande importance à ses liens avec les partenaires de terrains qui participent à la formation de ses étudiant-e-s. Ses prestations s’articulent autour de trois axes : la formation de base, la formation continue, la recherche et le développement ainsi que les Prestations de service. Elle investit les champs de l’intervention collective, du travail communautaire et du développement social urbain.

  • Communauté d’agglomération Annemasse Les Voirons

    L'Agglomération d'Annemasse est fortement engagée sur les questions en lien avec le développement urbain mais également de cohésion sociale et plus récemment en faveur de la démocratie participative locale (conseils citoyens). En tant pilier incontournable du Grand Lac, à la fois pour la définition et la mise en œuvre des grands projets et des axes de collaboration transfrontalier, mais également pour la mise en œuvre opérationnelle de nombreux projets de développement urbain et de rénovation. Les collaborations avec la Maison de l'Economie et du Développement sont également un atout. Par ailleurs, dans le cadre d’un lancement d’une politique de développement des agglomérations impulsée par Berne, en 2004, pour soutenir les agglomérations suisses dans leurs politiques de mobilité et d’urbanisation. C’est le fondement de son implication dans le Grand Genève.

  • Robins des Villes

    Robins des villes travaille depuis 20 ans pour un plus grand partage de la fabrique de la ville accompagnant élu-e-s, technicien-ne-s, étudiant-e-s et habitant-e-s pour un dialogue efficient et une réelle prise en compte de l'expertise habitante du quotidien. L'expérimentation constante et les modules pédagogiques de formation développées permettent à la structure d'apporter son expertise au service au sein du conseil scientifique du CAS Pouvoir d'agir et Enjeux Urbains. Il est à signaler que Robin-des villes intervient sur un territoire vaste : Lyon, Marseille et Paris. Robins des villes a porté un projet cofinancé par la commission européenne via le FEDER dans le cadre du projet « Des rives et des Rêves entre 2010 et2014 ».

  • Centre de ressources et d’échanges pour le développement social et urbain

    Le centre de ressources et d’échanges pour le développement social et urbain (CR•DSU) est un lieu ressource et de mise en réseau destiné aux acteurs et actrices de la politique de la ville intervenant en Auvergne-Rhône-Alpes. Association régionale créée en 1993, le CR•DSU s’adresse à l’ensemble des acteurs de la politique de la ville : professionnel-le-s, élu-e-s, institutionnels, partenaires locaux, réseaux associatifs, chercheurs-euses, formateurs-trices. Les missions du CR•DSU sont organisées autour de trois missions socles : animer les réseaux d’acteurs et d’actrices de la politique de la ville ; qualifier les acteurs et actrices de la politique de la ville par des échanges d'expériences et des travaux collectifs ; capitaliser et diffuser de la connaissance et de l’information sur la politique de la ville et en faciliter l’accès.

  • Collège Coopératif Rhône-Alpes

    Depuis 40 ans, le Collège Coopératif Rhône-Alpes (CCAURA) est un centre de formation supérieure, continue et de recherche en intervention sociale proposant « une offre d’ingénierie sociale » à destination des acteurs de l’intervention sociale. Association Loi 1901, il s’inscrit dans le champ de l’Economie Sociale et Solidaire, dont il défend les valeurs. Depuis quelques années, le CCAURA s’est investi dans le champ de la participation sociale afin de pouvoir accompagner des groupes d’habitant-e-s ou d’usagers et usagères des services sociaux. Il est missionné pour accompagner la mise en place du Conseil citoyen et travaille avec des bailleurs sociaux. Il participe au groupe de travail « intervention sociale communautaire et collective ». A ce titre, le CCAURA est reconnu comme une référence.